Shaper of the month JF Skateboard

Shaper of the month JF Skateboard

1- Présente toi ainsi que ton entreprise, qu’est ce que JF skateboard?

Hello, moi c’est Joël Meuwly, j’ai 32 ans menuisier de métier et artisan de skateboards/longboards et meuble divers mais, surtout fondateur de la marque JF-skateboards (J.Family-Skateboards) et du shop JF-Skatebaords (Skate & Tattoo) qui sont l’objet de cet article 😉 .

JF-skateoards c’est une marque née d’une passion de la ride et du bois qui se veut de représenter l’artisanat des skateboards / longboards Suisse avant tout, mais également la promotion des différents sports de ride comme le skate, trottinette freestyle, longboards, Pow Surf, Snowscoot et j’en passe.


2- Quand as-tu commencé ce projet?

Je crois que tout a commencé fin 2015 avec un pote Frank passionné de dessin. Nous partagions une passion commune « le skate » et avons commencé à réfléchir à différents projets. C’est comme ça qu’est né mi-2017 le shop JF-Skateboards (Skate & Tattoo) et par la suite fin 2020 la marque « JF-Skateboards » que j’ai lancé avec mon frère Jérémie.


3- Pourquoi as-tu créé JF skateboard?

Environ une année après (début 2017) avec mon pote Frank qui a commencé à s’orienter gentiment vers l’univers du tatouage nous  

nous sommes dit, mais pourquoi pas essayer d’ouvrir une petite boutique qui mélange skate et tatouage pour se retrouver avec un produit artisanal et unique en son genre 100% hand made.
Motivés par l’idée, nous avons très vite su trouver une surface commerciale et commencer notre activité.


4- Comment est venue cette idée de créer ses propres decks?

C’est à partir de là que je me suis mis à rechercher des planches sur internet et que d’un coup je suis tombé sur un site qui vendais du placage, pour moi, avec ma formation de menuisier, c’était une évidence, j’allais pouvoir mettre en œuvre mes idées.

À cette époque-là, je fabriquais déjà des longboards en bois massif à titre personnel.

Au début, c’était chaud, je travaillais dans une grande entreprise de menuiserie et le soir nous allions ouvrir le shop j’avais plus que le dimanche pour fabriquer les planches.

Très vite, j’ai compris que je devais faire un choix et il n’y avait pas besoin de me forcer. Ma passion, c’est avant tout l’univers de la ride.

Je me suis lancé à fond dans mes objectifs, il ne fallait pas faire les choses à moitié si nous voulions voir nos projets aboutir.

J’ai très vite passé commande sur ce site, j’ai commencé à faire mes propres planches pour des ami(e)s et moi.  

Ça a commencé à se savoir et j’ai eu mes premières commandes dans mon entourage.

JF-skateboards était amorcé.


5- Comment as-tu connu Roarockit?

Mon plus gros problème quand j’ai commencé, c’est que je ne trouvais pas de fournisseurs d’érable de haute qualitée, mais finalement après quelques recherches, je suis enfin tombée sur le site Roarockit. Quel soulagement, de la qualité, réactivité et toujours de bons échanges lorsque j’ai besoin de renseignements.


Entrepot Roarockit
Roarockit Skateboard Europe

6- Où pouvons-nous te trouver ? Où commercialises-tu tes produits ?

Actuellement, vous pouvez trouver tous nos produits dans notre magasin JF-skateboards (skate and Tattoo) à Rue du Marché 16, 1820 Montreux Suisse.

Ainsi que sur notre e-boutique JF-skateboard  dans lequel nous livrons sur commande dans toute l’Europe.
 Pour plus d’information, nous avons également un Instagram JF_skateboards.



Clique sur les photos !




7- Quels sont tes projets futurs?

Mon frère Jérémie a rejoint l’aventure mi-2020 nous développons gentiment un côté magasin sport, une visibilité sur le web et nous venons de déposer la marque JF-Skateboards, les futurs projets pour nous seraient de faire évoluer cette marque qui restera toujours des produits artisanaux en ce qui concerne le bois et à la fois attaquer tout l’univers de la ride. Nous sommes actuellement sur un projet de Pow surf nous offrons déjà la possibilité de pyrograver et personnaliser toutes nos decks et dans peu de temps vous verrez peut-être une première mondiale, on n’en dit pas plus pour le moment, mais 2021 réserve de belles surprises.

8- Un petit mot de fin ?  Remerciement, anecdotes ….

J’aimerais vraiment remercier toutes les personnes qui croient en mon projet et également ceux qui n’y croient pas, mais qui m’ont offert leur soutien. Un grand merci Roarockit de m’avoir permis de partager ma passion, d’en dire un peu plus sur mon projet dans cette interview et pour leur super matériel qui m’a permis de créer toutes ces merveilles.


Autres articles shaper of the month !

Shaper of the month – Boarder line skateboard

Shaper of the month – Boarder line skateboard

1- Peux-tu te présenter? Que fais-tu dans la vie?

Je m’appelle Enji Wadel et j’ai 44 ans. Je suis actuellement en « reconversion » comme on dit. Acrobate circassien depuis tout petit, j’ai roulé ma bosse un peu partout avec notre cirque « La Compagnie Le Filet d’Air » créé avec Isa ma femme en 1999.

Funambule, monteur de chapiteau, Musicien de jazz Manouche, mécanicien parfois, ce métier m’a permis de toucher un peu à tout et surtout de développer le sens de la « bidouille » quand il y a un problème…
The show must go on !

skate Boarder-line

2- Quand as-tu commencé à fabriquer des planches de skate?

Mino j’étais un vrai casse-cou, tout y est passé bmx, roller, skate…
Tant qu’il y avait de la grosse pente, j’étais partant !

Puis le temps a passé et c’est à travers le fil que j’ai canalisé ce besoin d’adrénaline.

Habitant dans les alpes et lassé des saisons de plus en plus courtes de Snow, nous nous sommes mis au longboard avec mon fiston Nino.

De fil en aiguille, nous avons commencé à bidouiller des planches, à en récupérer, à couper du CP pour tester différents Shapes ….
C’était partis, on était pris par la passion du skate !

3- Comment as-tu appris à fabriquer un skate?

C’est la rencontre il y a deux ans avec Christophe Stagnetto de Made in Alpes Skateboard qui a été une révélation pour moi.

Je l’ai accueilli en tant que régisseur sur le festival Festi’Street organisé par nos ados du Trièves et Christophe était en démo Shape avec Made in Alpes.

Nous avons passé la journée à papoter skate, il m’a montré les TAP, a pris le temps de tout m’expliquer.

Trois semaines plus tard, j’avais mon premier kit Bambora série de Roarockit.

 Je n’ai jamais suivi de stage ou autre, je suis observateur et surtout un obstiné !

Je cherche beaucoup, je fais des erreurs, de belles découvertes et petit à petit je me retrouve à fabriquer de plus en plus de planche de meilleurs qualités…. Ça progresse continuellement, il faut juste rien lâcher !

4- Avec quoi les fabriques-tu ?

Ca se passe en trois étapes :

1 – Conception d’un prototype avec la technique TAP et moule en polystyrène.

2 – Une fois le concave et le cambre trouvé, réalisation d’un moule en bois.

3 – Production, à l’aide d’une presse mécanique par bride, d’une micro série de 10 planches max.

Je travaille actuellement sur la réalisation d’une presse hydraulique pour moule béton qui verra le jour début 2021 et qui devrait accélérer le processus de fabrication.
Il faut compter actuellement environ 1 mois entre la conception et la réalisation d’un nouveau modèle.

Je fabrique aussi des couteaux que je monte avec des plaquettes en skate recyclé où mieux avec mes chutes de bois.
Je fais surtout un modèle dérivé de greffoir que j’ai appelé « Le Grippoire » un tool qui facilite la pose du grip et qui marche aussi très bien pour les pizz’s pendant les sessions !

5- Comment Roarockit t’aide dans la réalisation de ses planches?

La TAP est un outil indispensable pour réaliser facilement des protos.

De par sa simplicité d’utilisation, on peut modifier rapidement les moules, de chercher les bonnes formes, taille ect…

J’utilise aussi beaucoup la TAP pour presser différents objets que je fabrique avec les chutes de bois (plaquette pour les montages de couteaux, médiators de guitare, jeux en bois ect…)

Il y a aussi les outils qui facilitent la vie, le petit racloir qui va bien pour finir les arrondit, le rockitruler, règles à dessins

6- Quels matériaux utilises-tu?

J’utilise pour tous mes travaux l’érable canadien de Roarockit qui est d’une super qualité. C’est un vrai plaisir que de travailler sur des matériaux super clean.
J’adore les plis de couleurs et les différents changements de teinte que le bois prend selon les étapes de travail ( brut, ponçage, vernissage…)

7- Quels sont tes projets futurs?

Revenir à l’itinérance en étant présent sur les skate-parks, contests, manifs sportives etc… Avec une Caravane-scène que nous utilisions pour nos spectacles que je vais retaper cet hiver pour en faire un Skateshop Mobile.

L’idée serait de ne distribuer que des planches de Shapers Indépendants et d’avoir un atelier « dépanne » ou les riders pourraient retaper la casse du jour avec du matos récupéré ici et là.

D’ailleurs si ça branche des gens, n’hésitez pas à me contacter, plus on de fous plus on rit…

8- Où peut-on te retrouver et acheter tes boards?

On peut retrouver mes planches et autres objets dérivés en Skateshop chez ” target=”_blank” rel=”noreferrer noopener”> Grenoble et Atmosphère à Gap.

Vous pouvez bien sûr passer à l’atelier si vous êtes dans le coin.

560 routes des oubérous 26620 Lus La Croix Haute

Sinon il y a les réseaux sociaux @boarder.line.skateboard pour Instagram et Boarder Line Skateboard sur Facebook.

Un site internet est en construction.

9- Tu as carte libre pour ta dernière question. (remerciements, dictons ….?)

Merci à Béber pour la vielle Kity, à Bernard pour son rouleau ponceur et  ses conseils en ébénisterie, à l’atelier LET et Laurenz pour le montage des couteaux, à phil pour le log, à polo pour le futur site à mes voisins pour certaines illustrations et surtout aux Riders qui me font confiance.

Un gros big up à la famille, aux potes, et aux gens de mon village qui me soutiennent.

 C’est incroyable de voir que lorsque l’on gratte un peu, que l’on fouille, que l’on s’intéresse aux autres, beaucoup de portes s’ouvrent.
Il faut juste être patient …

Shaper of the month-Atelier BYE BYE

Shaper of the month-Atelier BYE BYE

1- Peux-tu te présenter ? Que fais-tu dans la vie ?

Ma passion tient en un mot “Fabriquer des trucs”

Fabriquer des skateboards, et t’apprendre à construire le tien.

Créer des enseignes en bois et en métal. Faire des Tshirts sérigraphiés pour une asso.

Démonter des trucs et des bidules pour les transformer. Imprimer et découper des stickers pour ton groupe de rock, j’aime faire absolument de tout!

J’ai commencé la construction comme décoratrice et accessoiriste pour le cinéma, et je me suis formée en parallèle sur des machines de fabrication numérique.  (découpe laser, impression 3D, CNC…)

Entrepreneuse et « makeuse » en montage de projets hybrides, culturels ou en lien avec l’économie sociale et solidaire. Mon parcours est axé sur la recherche de l’innovation et l’envie d’apprendre à faire sans craindre l’erreur ou la complexité.


2- Quand as-tu commencé et pourquoi ?

Créé en 2016, l’atelier Bye Bye est un atelier de fabrication numérique et artisanal.

Ses activités principales : fabrication de skateboards, découpe et gravure laser pour la signalétique et sérigraphie.

Le projet a débuté à l’Ile d’Yeu, puis est devenu mobile en organisant des stages de fabrication de skateboards à Nantes et à Paris.

J’ai commencé à fabriquer des skateboards sur mesure à la demande de certains de mes clients, et finalement, je me suis aperçue que beaucoup souhaitaient pouvoir fabriquer leur propre planche.

3- Explique-nous ton concept en quelques mots ?

L’atelier Bye Bye organise des stages de fabrication numérique : découpe laser, impression 3D, découpe vinyle, électronique et des ateliers d’initiations aux techniques artisanales : menuiserie, sérigraphie, métal…

En parallèle, je vends quelques modèles sur ma boutique en ligne et dans mon atelier à Nantes. J’aborde la fabrication de skateboards en misant sur la qualité et la longévité. L’accent est mis sur le choix des matériaux et sur la durabilité.

En chêne, en noyer, en bambou, en érable, elles ont chacune un petit quelque chose qui les rend uniques.

Je suis en train de développer une série de cruiser garantis à vie, en prenant en compte que le bois est une matière vivante.

Au lieu de le vernir, ce qui bloque la respiration de la matière, on peut aussi l’entretenir, comme on le ferait pour un beau meuble d’ébéniste qui se patine avec le temps. Je teste le processus d’entretien en ce moment, avant de mettre cette série en vente courant 2021.

4- Comment as-tu appris tout ce que tu enseignes ?

Je suis autodidacte dans toutes les techniques qui font aujourd’hui mon métier, j’ai plaisir à partager mes connaissances et permettre à chacun de fabriquer par soi-même à peu près tout et n’importe quoi.

Mon précédent métier dans le décor et la construction pour le cinéma m’a beaucoup appris dans toutes les techniques que j’utilise aujourd’hui.

Je fais aussi beaucoup d’échange de connaissances avec des amis ou des pros, souvent je leur apprends une autre technique en échange. On fait du troc de connaissances, quoi !

5- Quelle est ta meilleure réalisation ?

Aucune idée, je ne l’ai pas encore réalisée !

Si on parle skateboard, je pense que c’est l’association « skate with refugees » que je suis en train de créer avec des copains skateurs.

On part du principe que le skateboard est un vecteur d’intégration et permet de s’affranchir de la barrière culturelle. L’idée est de leur changer les idées en leur apprenant une technique pour la plupart inconnue et de leur permettre de rencontrer d’autres enfants qui partagent cette passion. Créer du lien entre eux, une amitié forte entre les jeunes sur la base d’un sport porteur de sens et de fraternité.

6- Comment Roarockit t’aide à la réalisation de tes projets ?

La technique Roarockit m’a permis de devenir mobile et de proposer des stages en dehors de mon atelier. La facilité de construction et la légèreté du matériel permettent de se déplacer facilement d’un lieu à l’autre pour proposer des ateliers de construction.

7- Quels sont tes projets futurs ?

En 2020, l’atelier déménage dans un lieu aussi improbable qu’atypique : une péniche en plein centre-ville de Nantes.

L’atelier sera partagé avec différents acteurs œuvrant autour des low-techs et de la fabrication avec la volonté de faire de la péniche un lieu de recherche et d’expérimentation.

LIEU COLLABORATIF

Espace de coworking et atelier partagé de fabrication numérique et artisanale axé sur les low-techs et la fabrication locale. Dans le jargon, on appelle ça “makerspace”

LIEU APPRENANT

L’atelier Bye Bye organise des stages de fabrication : skateboard, découpe laser, impression 3D, découpe vinyle, électronique et initiation aux techniques artisanales : menuiserie, sérigraphie, métal.

LIEU CULTUREL

L’atelier ouvre ses portes aux artisans locaux pour des expositions et des workshops, aux artistes pour des spectacles et des concerts à bord de la péniche le Sémaphore.

L’objectif ? Réfléchir et expérimenter sur notre façon de consommer, travailler, fabriquer, nous déplacer, nous cultiver dans le monde de demain.

8- Comment fait-on si on veut réserver un atelier ?

Vous pouvez directement cliquer sur les liens des photos pour y accéder.

Les ateliers peuvent être réservés sur mon site : www.atelierbyebye.fr et sur la plateforme We Can Doo : www.wecandoo.fr

9- Où pouvons-nous te retrouver ?

Site web : www.atelierbyebye.fr

Facebook : www.facebook.com/atelier.byebye

Instagram : www.instagram.com/atelier.byebye/

En vrai : sur la péniche Le Sémaphore, Quai de Malakoff à Nantes

10- Dernier mot de fin ?

J’ai souvent en stage des personnes qui débutent dans la fabrication et ont peur de faire des erreurs, j’aime bien leur répéter cette phrase :

“Souviens-toi que l’arche de Noé a été construite par un amateur et le Titanic par des professionnels.”

The European Custom Board show / Skateistan/ Roarockit

The European Custom Board show / Skateistan/ Roarockit

The European Custom Board Collective Show event :

The European Custom Show event is a unique concept. Originally founded by the Chalk Custom Board Project collective and now with Roarockit Skateboard Europe as a partner of the event, this collective exhibition aims to bring together and showcase Europe’s most talented custom board artists

The first edition of the European Custom Board Show was born in Brussels in 2017 in partnership with the gallery The Art Project.

More than 20 European artists have been carefully selected to participate. Each of them exhibited up to 3 skates, cruisers or longboards, customized by hand. All unique pieces.

For this exhibit the Roarockit team made a hand-curved longboard board, which was then customized by member artist and Chalk creator, Mata7ik.

This board can be seen here or above.


Here are some photos of the event

 
The second edition of the European Custom Show took place in Darwin from June 5 to 26, 2019. In one of the cult places of urban culture in Bordeaux, experimental and artistic in the ultra-wide sense of the term.

More than 70 artists were present and no less than 240 custom boards were exhibited.

You can find the video presentation right here.

The 3rd edition was born in Brussels in an iconic building: the Halles Saint Gery. This year from July 2 to September 7, 2020, the exhibition welcomed no less than 50 artists from all over Europe and from a wide variety of backgrounds: tattooing, architecture, painting, graffiti, sculpture, graphics …

Over 150 custom boards were presented for the occasion.

For this occasion and because it is more important to us than ever, we made a piece, all of the profits from which will be donated to the NGO Skateistan (more details below).

In view of the circumstances and due to the security measures due to COVID-19 and their constant evolution, the exhibition is also available online on the European Custom Board Show website, making the virtual exhibition accessible to everyone.


It was a real pleasure to be a partner of this event once again. A success and an unforgettable moment of meeting and sharing!

Skate’N Chair :

The Skate N’ Chair is a project made by Roarockit Skateboard Europe in order to raise funds for NGO Skateistan.

This handmade chair takes its name from its design : 10 curved and assembled skateboards decks whose flexibility provides a natural rocking sensation, similar to that we can find when sitting in a traditional rocking chair.

In detail, this chair is composed of 4 street decks, 3 pintail longboards and 3 mini-cruisers for a total of 70 sheets of Canadian maple wood. Each top sheet of these boards has been selected for their wavy and birds eye effects. The rarity and aesthetics of these maple sheets add a unique side to this chair.

It took a little over a month to complete this project. The pressing of the boards required a particular technique to obtain these curves. An ultra-resistant glossy varnish has been chosen to highlight each board providing a velvety impression. Wheel-truck set-ups have been installed on all three legs to accentuate the rocking sensation and also makes this chair easily mobile.

100% of funds raised by the sale of this piece will be donated to SKATEISTAN.

Design and production: Sarah Jackson & Nicolas Alix

Varnish: Alexandre Marin.

You can buy this chair directly on the button below, and on the Roarockit Skateboard Europe website.


Skateistan :

Skateistan is a non-governmental organization, which empowers children through skateboarding and education in Afghanistan, Cambodia and South Africa.

By combining skateboarding with a creative and artistic education, they give children the opportunity to become leaders for a better world. They focus on groups that are often excluded from sports and educational activities, especially girls, children with disabilities and those from low-income backgrounds.

They provide safe spaces where children can have fun, build skills and confidence, and break down social barriers by making new friends.


In the words of its founders, it is about: “creating a better future for these young people and their communities, through innovative programs that aim to develop the experiences and skills of each of them”.


If like us you want to support this NGO, you can directly donate by clicking on the button below or buy the chair that we have made.

We would like to thank Chalk Custom Board Project and all the artists for creating and making the European Custom Board Show what it is today! A amazing experience, a moment of sharing and new encounters, art, talent and much much more.

May the stoke continue! 🙂

Shaper of the month : L’Artisan du Skateboard.

Shaper of the month : L’Artisan du Skateboard.

Ce mois-ci on vous présente Franck, un skateur qui a créé sa marque de planche de skate L’Artisan du skateboard.

Je vous laisse le découvrir avec nous 😉

Salut Franck,

1- Peux-tu te présenter ainsi que ton entreprise?

artisan du skate

Je m’appelle Franck , j’ai 42 ans et je vis à Metz en France . 

Je skate toujours depuis 1987.

Mon entreprise est l’artisan du skateboard.

Je fabrique des skateboards et des longboards de façon artisanale dans le respect du travail manuel.

Je crois au développement d’un marché du skateboard français et je soutiens les skateurs locaux .

2- Quand as-tu commencé la création de ta marque ?

J’ai commencé à presser mes premières boards en Mars 2020 pendant le confinement, je suis toujours en phase de création car les choses évoluent vite.

3- Que représente ton logo ?

Mon logo est composé d’un crâne d’une croix, car ce sont des classiques dans le skateboard.

La Croix est montée d’un truck ce qui représente La croix de Lorraine.

4- Comment as-tu appris à fabriquer des skates ?

Les premiers étaient en DIY avec des presses en béton …

Ce n’était pas satisfaisant ! 

J’ai suivi une formation avec Roarockit sur plusieurs jours qui m’a permis de synthétiser ce que j’avais appris .

5- Quels matériaux utilises-tu lors de la fabrication de tes skates ?

J’utilise des plis d’érable canadien pour les skateboards et parfois du bambou pour les longboards.

6- Comment Roarockit t’aide lors de ces réalisations ?

Le bois proposé est toujours de qualité, les packs de 10 decks sont très avantageux . J’apprécie les conseils techniques de Sarah et Nico quand j’ai une question.

7- Quels procédés utilises-tu ? (presses,….)

J’utilise principalement les presses “thin air press” de Roarockit et une presse custom que j’ai fabriqué.

8- Comment choisis-tu le design de tes decks ?

Ma priorité est de proposer des planches avec un bon pop et une bonne robustesse. 

Pour le design en soi, je privilégie le black work car je sérigraphie en monochrome pour l’instant.

9- Quels sont tes projets futurs ?

Je vais travailler sur la sérigraphie et peut être m’équiper d’une presse à transfert.

Continuer à produire toujours mieux !

10- Où pouvons-nous te retrouver ? ( lieu, site internet, réseaux …)

Vous pouvez retrouver tous ses réseaux sociaux ci-dessous.


11- Dernière petite question as-tu une anecdote ou un idée à nous partager?

Peu importe si tu as du niveau ou pas, l’important c’est de skater ! 

Merci de soutenir des artisans locaux !