Shaper of the month-Atelier BYE BYE

Shaper of the month-Atelier BYE BYE

1- Peux-tu te présenter ? Que fais-tu dans la vie ?

Ma passion tient en un mot “Fabriquer des trucs”

Fabriquer des skateboards, et t’apprendre à construire le tien.

Créer des enseignes en bois et en métal. Faire des Tshirts sérigraphiés pour une asso.

Démonter des trucs et des bidules pour les transformer. Imprimer et découper des stickers pour ton groupe de rock, j’aime faire absolument de tout!

J’ai commencé la construction comme décoratrice et accessoiriste pour le cinéma, et je me suis formée en parallèle sur des machines de fabrication numérique.  (découpe laser, impression 3D, CNC…)

Entrepreneuse et « makeuse » en montage de projets hybrides, culturels ou en lien avec l’économie sociale et solidaire. Mon parcours est axé sur la recherche de l’innovation et l’envie d’apprendre à faire sans craindre l’erreur ou la complexité.


2- Quand as-tu commencé et pourquoi ?

Créé en 2016, l’atelier Bye Bye est un atelier de fabrication numérique et artisanal.

Ses activités principales : fabrication de skateboards, découpe et gravure laser pour la signalétique et sérigraphie.

Le projet a débuté à l’Ile d’Yeu, puis est devenu mobile en organisant des stages de fabrication de skateboards à Nantes et à Paris.

J’ai commencé à fabriquer des skateboards sur mesure à la demande de certains de mes clients, et finalement, je me suis aperçue que beaucoup souhaitaient pouvoir fabriquer leur propre planche.

3- Explique-nous ton concept en quelques mots ?

L’atelier Bye Bye organise des stages de fabrication numérique : découpe laser, impression 3D, découpe vinyle, électronique et des ateliers d’initiations aux techniques artisanales : menuiserie, sérigraphie, métal…

En parallèle, je vends quelques modèles sur ma boutique en ligne et dans mon atelier à Nantes. J’aborde la fabrication de skateboards en misant sur la qualité et la longévité. L’accent est mis sur le choix des matériaux et sur la durabilité.

En chêne, en noyer, en bambou, en érable, elles ont chacune un petit quelque chose qui les rend uniques.

Je suis en train de développer une série de cruiser garantis à vie, en prenant en compte que le bois est une matière vivante.

Au lieu de le vernir, ce qui bloque la respiration de la matière, on peut aussi l’entretenir, comme on le ferait pour un beau meuble d’ébéniste qui se patine avec le temps. Je teste le processus d’entretien en ce moment, avant de mettre cette série en vente courant 2021.

4- Comment as-tu appris tout ce que tu enseignes ?

Je suis autodidacte dans toutes les techniques qui font aujourd’hui mon métier, j’ai plaisir à partager mes connaissances et permettre à chacun de fabriquer par soi-même à peu près tout et n’importe quoi.

Mon précédent métier dans le décor et la construction pour le cinéma m’a beaucoup appris dans toutes les techniques que j’utilise aujourd’hui.

Je fais aussi beaucoup d’échange de connaissances avec des amis ou des pros, souvent je leur apprends une autre technique en échange. On fait du troc de connaissances, quoi !

5- Quelle est ta meilleure réalisation ?

Aucune idée, je ne l’ai pas encore réalisée !

Si on parle skateboard, je pense que c’est l’association « skate with refugees » que je suis en train de créer avec des copains skateurs.

On part du principe que le skateboard est un vecteur d’intégration et permet de s’affranchir de la barrière culturelle. L’idée est de leur changer les idées en leur apprenant une technique pour la plupart inconnue et de leur permettre de rencontrer d’autres enfants qui partagent cette passion. Créer du lien entre eux, une amitié forte entre les jeunes sur la base d’un sport porteur de sens et de fraternité.

6- Comment Roarockit t’aide à la réalisation de tes projets ?

La technique Roarockit m’a permis de devenir mobile et de proposer des stages en dehors de mon atelier. La facilité de construction et la légèreté du matériel permettent de se déplacer facilement d’un lieu à l’autre pour proposer des ateliers de construction.

7- Quels sont tes projets futurs ?

En 2020, l’atelier déménage dans un lieu aussi improbable qu’atypique : une péniche en plein centre-ville de Nantes.

L’atelier sera partagé avec différents acteurs œuvrant autour des low-techs et de la fabrication avec la volonté de faire de la péniche un lieu de recherche et d’expérimentation.

LIEU COLLABORATIF

Espace de coworking et atelier partagé de fabrication numérique et artisanale axé sur les low-techs et la fabrication locale. Dans le jargon, on appelle ça “makerspace”

LIEU APPRENANT

L’atelier Bye Bye organise des stages de fabrication : skateboard, découpe laser, impression 3D, découpe vinyle, électronique et initiation aux techniques artisanales : menuiserie, sérigraphie, métal.

LIEU CULTUREL

L’atelier ouvre ses portes aux artisans locaux pour des expositions et des workshops, aux artistes pour des spectacles et des concerts à bord de la péniche le Sémaphore.

L’objectif ? Réfléchir et expérimenter sur notre façon de consommer, travailler, fabriquer, nous déplacer, nous cultiver dans le monde de demain.

8- Comment fait-on si on veut réserver un atelier ?

Vous pouvez directement cliquer sur les liens des photos pour y accéder.

Les ateliers peuvent être réservés sur mon site : www.atelierbyebye.fr et sur la plateforme We Can Doo : www.wecandoo.fr

9- Où pouvons-nous te retrouver ?

Site web : www.atelierbyebye.fr

Facebook : www.facebook.com/atelier.byebye

Instagram : www.instagram.com/atelier.byebye/

En vrai : sur la péniche Le Sémaphore, Quai de Malakoff à Nantes

10- Dernier mot de fin ?

J’ai souvent en stage des personnes qui débutent dans la fabrication et ont peur de faire des erreurs, j’aime bien leur répéter cette phrase :

“Souviens-toi que l’arche de Noé a été construite par un amateur et le Titanic par des professionnels.”

Shaper of the month : L’Artisan du Skateboard.

Shaper of the month : L’Artisan du Skateboard.

Ce mois-ci on vous présente Franck, un skateur qui a créé sa marque de planche de skate L’Artisan du skateboard.

Je vous laisse le découvrir avec nous 😉

Salut Franck,

1- Peux-tu te présenter ainsi que ton entreprise?

artisan du skate

Je m’appelle Franck , j’ai 42 ans et je vis à Metz en France . 

Je skate toujours depuis 1987.

Mon entreprise est l’artisan du skateboard.

Je fabrique des skateboards et des longboards de façon artisanale dans le respect du travail manuel.

Je crois au développement d’un marché du skateboard français et je soutiens les skateurs locaux .

2- Quand as-tu commencé la création de ta marque ?

J’ai commencé à presser mes premières boards en Mars 2020 pendant le confinement, je suis toujours en phase de création car les choses évoluent vite.

3- Que représente ton logo ?

Mon logo est composé d’un crâne d’une croix, car ce sont des classiques dans le skateboard.

La Croix est montée d’un truck ce qui représente La croix de Lorraine.

4- Comment as-tu appris à fabriquer des skates ?

Les premiers étaient en DIY avec des presses en béton …

Ce n’était pas satisfaisant ! 

J’ai suivi une formation avec Roarockit sur plusieurs jours qui m’a permis de synthétiser ce que j’avais appris .

5- Quels matériaux utilises-tu lors de la fabrication de tes skates ?

J’utilise des plis d’érable canadien pour les skateboards et parfois du bambou pour les longboards.

6- Comment Roarockit t’aide lors de ces réalisations ?

Le bois proposé est toujours de qualité, les packs de 10 decks sont très avantageux . J’apprécie les conseils techniques de Sarah et Nico quand j’ai une question.

7- Quels procédés utilises-tu ? (presses,….)

J’utilise principalement les presses “thin air press” de Roarockit et une presse custom que j’ai fabriqué.

8- Comment choisis-tu le design de tes decks ?

Ma priorité est de proposer des planches avec un bon pop et une bonne robustesse. 

Pour le design en soi, je privilégie le black work car je sérigraphie en monochrome pour l’instant.

9- Quels sont tes projets futurs ?

Je vais travailler sur la sérigraphie et peut être m’équiper d’une presse à transfert.

Continuer à produire toujours mieux !

10- Où pouvons-nous te retrouver ? ( lieu, site internet, réseaux …)

Vous pouvez retrouver tous ses réseaux sociaux ci-dessous.


11- Dernière petite question as-tu une anecdote ou un idée à nous partager?

Peu importe si tu as du niveau ou pas, l’important c’est de skater ! 

Merci de soutenir des artisans locaux !

Shaper of the month :  Rabbit Custom

Shaper of the month : Rabbit Custom

Ce mois-ci on vous présente Nicolas, un artisan créateur que nous avons rencontré à Roarockit lors d’un stage de fabrication de skate. C’est avec grand plaisir que nous partageons avec vous aujourd’hui l’évolution et la réussite de son projet.

Salut Nicolas,

1- Peux-tu nous faire une petite présentation de toi.

D’où tu viens, quel âge tu as et que fais-tu dans la vie.. ?


Je me présente donc : 

Nicolas PIERRET, j’ai 42 ans et je suis Artisan créateur Landais en déco et ameublement. Dans une démarche éco-responsable et durable par le recyclage des skateboards et bois palette.


2- Qu’est-ce qui t’a poussé à faire ce métier ?

Avant tout skateur passionné et pratiquant de plusieurs sports de glisse (Snow, Surf, Wakeboard).

J’ai eu full de vie avant d’en arriver où j’en suis aujourd’hui.

Mais rien à voir avec le travail de l’artisanat du bois. 

Plombier, chauffagiste de métier avec un BTS commerce.

J’ai progressé dans diverses entreprises dans le milieu du bâtiment et marketing digital comme commercial. 

Un apprentissage bien utile aujourd’hui dans le maniement des outils et mon côté commerçant à l’écoute de mes clients.

J’ai toujours bricolé mes vieux skates depuis gamin. Et quand un pote passait à la maison et qu’il trouvait ça cool. Bien souvent, il repartait avec.

Et un jour, tu te réveilles, t’as 40 ans et tu te demandes ce que tu as “VRAIMENT” envie de faire pour au moins les 30 prochaines années, en accord avec tes valeurs humaines pour aider les gens et tes principes écologiques pour faire bouger encore plus les choses sur la préservation de notre belle planète.


En clair :

“T’en as pas marre d’avoir la même déco que ton voisin ou meuble qui a fait 4 fois le tour de la planète avant d’arriver dans ton salon? ” Ahaha..!

Le RABBIT CUSTOM DESIGN c’est ça:


Une déco unique ou meuble personnalisé/personnalisable par le recyclage des vieilles planches de skate et bois palette. Tout en favorisant le circuit court. Œuvrant pour le bien-être chez soi et la protection du littoral. Mais également pour les espèces marines par la sensibilisation du public sur les principes écologiques.


3- Quand as-tu débuté ce projet?

De l’idée papier à l’ouverture, il s’est bien passé 8 mois avec tout ce que cela inclus, formations, études de marché et création du logo.

J’ai démarré ma nouvelle vie bien remplie d’artisan officiellement en Juillet 2019.


4- Pourquoi utiliser le nom de rabbit custom?

En toute simplicité, c’est un petit surnom affectif que j’ai depuis petit que m’a donné ma mère. Du coup, je trouvais le petit clin d’œil sympathique et puis de toute façon, tout le monde m’appelle “Lapin” maintenant.! XD



5- Où pouvons-nous te trouver? (marché, expo, site, insta…..)

On peut retrouver une petite partie de mes créations en magasin où je dédie plus d’ameublement que de la déco. Du type, desserte, banc, tabouret, des pièces uniques en luminaire, grand tableau décoratif rétro éclairé, au sein d’un collectif de créateurs à “Hors Saison Créateurs d’ici” un concept store basé sur le principe des boutiques éphémères jusqu’à fin février 2021.

Adresse:  165 rue des Rémouleurs à Soorts-Hossegor dans la Zone Artisanale Pédebert .



Vous pouvez aussi entrer en contact avec le Lapin pour un projet Custom personnalisé que l’on soit particulier ou pour les entreprises.

Vous pouvez lui demander un devis gratuit.


Voici les liens direct vers ses réseaux sociaux et son site internet :


6- Quelles sont tes inspirations pour créer tous ces objets?

Mes inspirations sont généralement déclenchées quand je regarde la forme des skates, l’état dans lesquels ils arrivent et l’histoire qu’ils peuvent raconter.

Mais également les différentes couleurs des ply sous les grippes qui se révèlent après plusieurs ponçages pour faire ressortir le veinage du bois et les petites particularités typiques du bois d’érable canadien.

Mais aussi au cours de discussions avec des amis ou clients qui me font part de ce qu’ils aimeraient bien voir chez eux ou en boutique de déco.

Qui à leurs goûts (et au mien d’ailleurs aussi) est trop similaire d’une boutique à une autre et que l’on peut retrouver donc chez n’importe qui ne justifiant pas forcément le prix en rapport avec la qualité.

Et non des moindres au travers de film de Science Fiction et Manga. Où tout est permis et laisse s’exprimer l’imaginaire de chacun.


7) Comment roarockit t’aide pour le procédé de tes créations ? (presse, bois, colles, pompes…).

Qu’est-ce que tu utilises pour fabriquer un objet (matériaux et équipement par exemple…)

Avant même de commencer mon activité, j’ai voulu apprendre ce qu’était le skate, sa composition, son mode de fabrication, en fabriquant moi-même ma propre planche. Pour pouvoir par la suite savoir comment j’allais travailler la matière et donner un rendu haut de gamme avec une vieille planche destiné à partir à la déchetterie. 

Comme je travaille dans un atelier assez réduit. J’ai trouvé très innovant, propre et simple la manipulation et le stockage du système de presse sous vide de Roarockit.



-En général, je recycle des vieilles planches de skate pour réaliser mes créations ou projets Custom. Je ne suis pas voué à les fabriquer, d’autre le font bien mieux que moi. Mais il m’arrive assez souvent que l’on me demande des coloris, courbes spéciales, de la marqueterie pour un projet custom personnalisé grands formats type table basse ou table à manger.

Où il me faut créer l’assemblage complet, auquel je rajoute le bois palette pour augmenter les surfaces de matières souhaitées au projet.



Une fois encore la qualité des plaquages et le large choix des coloris que m’offre Roarockit me permettent de pouvoir répondre en grande partie aux attentes et à la satisfaction de mes clients.

8- Quels sont tes projets futurs? ( des idées de créations pour noël par exemple?)

Les projets sont multiples et sans fin Ahaha !

Dans l’immédiat et au regard de ce que l’on vit en ce moment malheureusement, de pouvoir continuer ma passion, mon métier, multiplier les endroits où l’on pourra retrouver mes créations en série courte, en favorisant une distribution physique et local (maximum Nouvelle Aquitaine), de pouvoir transmettre cette passion à d’autres et former beaucoup de petit lapin Custom, réaliser des projets custom complètement fou, pouvoir de manière vraiment significative, aider les organismes écologiques locaux à continuer d’œuvrer pour le bien commun en préservant nos espaces et nos espèces.

Pour les créations à venir :


Des projets custom personnalisé, des tables à manger bois palettes/skate. Une petite série de cadre déco, veilleuse pour enfant en composition bois palette/ skate. Mais aussi des luminaires Ultra design grand format qui vont me pousser à sortir de ma zone de confort.

9- Un petit mot de fin ?

Ceux qui me connaissent savent au combien, j’aime les gens, alors un grand merci non pas à moi, mais à vous d’être comme vous êtes, d’être curieux, créatif et attentif à ce qui vous entourent. 

Et tout particulièrement un grand merci à ma petite mère sans qui je n’aurai pas d’atelier. Ahah.!